VMC et ventilation

vmc-ventilationLa ventilation au sein d’une habitation ou de locaux permet de renouveler l’air ambiant et d’évacuer humidité et polluants.

C’est grâce à la ventilation mécanique contrôlée (VMC) que le renouvellement de l’air dans une pièce peut être maîtrisé afin d’avoir un environnement sain.

 

 

Éléments constituant une VMC

  • Un moteur se trouvant dans le groupe d’extraction. Cette pièce permet d’extraire l’air présent dans une habitation à l’aide d’un ventilateur. Il se situe généralement dans les combles d’une habitation.
  • Les gaines prennent en charge la circulation de l’air extrait jusqu’à la sortie qui est généralement placée sur le toit. Une VMC double flux possède un deuxième réseau de gaines permettant d’amener l’air neuf au sein des pièces grâce aux bouches d’insufflation.
  • Les bouches d’extraction sont placées en hauteur, là où l’air chaud et humide est présent et plus particulièrement dans la salle de bain ou la cuisine. Pour une VMC double flux il faut également installer des bouches d’insufflation permettant de faire entrer l’air neuf.
  • Les entrées d’air pour les VMC simple flux sont placées au-dessus des fenêtres. Ces entrées d’air peuvent être auto réglables pour un débit fixe, hygroréglables pour un débit en fonction de l’humidité et/ou acoustiques

Les différents types de VMC

  • La VMC simple flux permet de faire entrer de l’air neuf par des grilles d’entrées d’air généralement situées en dessus des fenêtres des chambres du salon et de la salle à manger et extrait l’air vicié des pièces dites « humides »  que sont cuisine, wc et salle de bains pour les extraire au niveau du toit via son réseau de gaines.
  • La VMC simple flux hygroréglable fonctionne sur le même principe qu’une VMC simple flux mais ajuste le débit en fonction de l’humidité présent dans les pièces.
  • La VMC double flux régénère l’air ambiant grâce à un double système de gaines. Un réseau pour l’air neuf entrant et un autre pour l’air vicié sortant. Une partie de l’air sortant est traité pour être réinsufflé afin de réchauffer l’air entrant, ce qui limite les déperditions de calories. La VMC double flux peut aussi être couplée à un puits Canadien afin d’améliorer le rendement énergétique en hiver et apporter du rafraîchissement en été.
  • La VMC double flux thermodynamique permet quant à elle de chauffer l’air à l’entrée via une pompe à chaleur.
  • La ventilation mécanique ponctuelle ou VMP s’installe de façon indépendante dans une cuisine ou une pièce d’eau. Elle ne nécessite pas la pose de gaines et permet de ventiler uniquement lorsque cela est nécessaire.
  • La ventilation mécanique par insufflation ou VMI fonctionne à l’inverse de la VMC. L’air est soufflé vers l’intérieur de la maison et ressort par les aérations naturelles.

VMC – Ventilation Domotelec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *