Principe de fonctionnement de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur ( PAC ) est un dispositif qui permet de récupérer les calories présentes : Dans l’air extérieur, dans l’eau d’une nappe, d’une rivière, d’un puit ….dans la terre.
Ces énergies gratuites et inépuisables sont captées pour nous chauffer de façon économique et durable.

Le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur est comparable à celui, plus connu, du réfrigérateur qui évacue ses calories pour faire du froid, et rejette de la chaleur.
Deux images parlantes pour comprendre le principe de la pompe à chaleur :

1/ Pour regonfler une roue de bicyclette on utilise une pompe, en actionnant cette pompe la compression de l’air réchauffe le corps de la pompe.
Conclusion : Lorsqu’un gaz est compressé il produit de la chaleur.

2/ En mettant dans sa main un peu d’éther, celui-ci s’évapore et procure de la fraîcheur dans le creux de notre main.
Conclusion : Lorsqu’un liquide s’évapore il produit du froid.

Une pompe à chaleur est composée d’un évaporateur, un compresseur, un condenseur et un détendeur. Tous ces éléments sont reliés par un circuit fermé et étanche dans lequel passe un fluide frigorigène qui, selon les organes traversés, va changer d’état pour passer de l’état gazeux à l’état liquide, et de l’état liquide à l’état gazeux, c’est le cycle thermodynamique :

– Dans le condenseur (partie qui se situe à l’intérieur du logement qui va céder ses calories) le fluide frigorigène passe de l’état gazeux à l’état liquide, il va produire de la chaleur.

– Le détendeur permet de détendre le fluide frigorigène en abaissant sa pression.

– Dans l’évaporateur (à l’extérieur pour le fonctionnement en chauffage) la chaleur est absorbée ainsi le fluide frigorigène se vaporise.

– Le compresseur (à l’extérieur) est nécessaire au déplacement du fluide frigorigène et à ses changements d’état, à sa sortie, le fluide est sous forme gazeuse à haute pression et sa température est élevée.

Par une action mécanique on va donc produire de l’énergie.

La pompe à chaleur a seulement besoin d’électricité pour alimenter le compresseur, elle offre un rendement très intéressant puisque, à ce jour la plupart des pompes à chaleur offrent un rendement, appelé COP (coefficient de performance) supérieur à 3, voir 4 pour des températures extérieures à +7°C. Ce qui signifie que pour 1Kw absorbé elles sont capables de restituer 3 à 4 fois plus d’énergie, soit 3 à 4 Kw.
Ce COP diminue si la température extérieure descend, cependant son rendement sera toujours très supérieur comparé à l’utilisation d’un système de chauffage classique utilisant des énergies fossiles.
Pour un bon fonctionnement par températures négatives il est important de regarder les performances des pompes à chaleur pour ces valeurs négatives et surtout de bien déterminer la puissance nécessaire en fonction des déperditions du logement et de la température souhaitée.

Il existe plusieurs technologies de pompes à chaleur.

La pompe à chaleur air air, appelée aussi climatisation réversible, car elle permet de faire du chaud en hiver et du froid en été. En cycle chauffage elle va récupérer les calories de l’air extérieur pour chauffer l’air du logement. En cycle rafraîchissement ce sera l’inverse.

La pompe à chaleur air eau ( aérothermie) capte les calories de l’air pour chauffer un circuit d’eau qui peut être celui du chauffage central, celui d’un plancher chauffant, celui de ventilo-convecteurs ou celui de l’eau sanitaire.

La pompe à chaleur eau eau qui prélève les calories dans l’eau pour chauffer un circuit d’eau.

La pompe à chaleur géothermique qui capte les calories du sol pour chauffer un circuit d’eau.

Face à l’augmentation du prix des énergies fossiles, ces systèmes connaissent un très fort développement car c’est un moyen économique et durable pour se chauffer. L’état favorise ce développement en proposant un crédit d’impôt

DOMOTELEC vend et installe les systèmes de pompe à chaleur air air et pompe à chaleur air eau.
Parmi les marques distribuées les plus connues :

Pompe à chaleur air air :

Pompe à chaleur DAIKIN
Pompe à chaleur MITSUBISHI
Pompe à chaleur TOSHIBA
Pompe à chaleur PANASONIC
Pompe a chaleur ATLANTIC FUJITSU

Pompe à chaleur air eau:

Pompe à chaleur CIAT
Pompe à chaleur ALPHA INNOTEC
Pompe à chaleur AIRMAT
Pompe à chaleur DAIKIN ALTHERMA
Pompe à chaleur AJTECH
Pompe à chaleur ATLANTIC

Pompe à chaleur Domotelec

Principe de fonctionnement de la pompe à chaleur
Mot clé :                    

2 commentaires sur “Principe de fonctionnement de la pompe à chaleur

  • 15 février 2009 à 17:42
    Permalink

    Bonjour

    Je voudrai savoir si les pompes à chaleur de marque HITACHI air/air ,font parties des bonnes marques
    Au niveau du split , savoir si c’est de l’air chaud normal ou une sensation de courant d’air plus ou moins gênant donnant une sensation de froid ,malgré le maintient de la température ( 20°) de consigne.
    Apparemment ce type de chauffage ne serait pas si confortable qu’on le souhaiterai vis à vis du chauffage central au gaz et radiateurs eau..

    Et pour finir connaitre les avantages crédits d’impôts pour 2008 et maintenant 2009.

    Merci de votre réponse.

    Salutations

    JP.

    Répondre
    • 19 février 2009 à 16:45
      Permalink

      Monsieur,

      HITACHI figure parmi les plus grandes marques japonaises. Le mode de distribution par des concessionnaires exclusifs (par région) nous gène dans notre fonctionnement et de ce fait la marque HITACHI n’est plus présentée sur notre site internet.

      Sur les systèmes Air-Air, la ventilation est inévitable quel que soit la marque puisque le principe de fonctionnement est de chauffer une pièce en renouvelant 4 à 6 fois le volume d’air.
      Le brassage d’air ambiant en période de régulation peut apporter une gène plus ou moins importante, mais un paramétrage de l’appareil est possible sur certains modèles pour faire un arrêt de ventilation.

      En revanche, le traitement de l’humidité de l’air apporte un bien être, notamment dans les maisons anciennes. La comparaison avec d’autres modes de chauffage est difficile, chaque système apporte des avantages et des inconvénients.

      Pour le crédit d’impôt :
      2008—–> 50% du prix TTC groupe extérieur Air/Air
      50% du prix TTC de l’ensemble du matériel en PAC Air/Eau

      2009—–> le crédit d’impôt est supprimé en PAC Air/Air
      40% du prix TTC sur l’ensemble du matériel en PAC Air/Eau

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *