La température idéale de votre logement

Une température trop élevée au sein des pièces de votre habitation est mauvais pour votre santé ainsi que pour votre compte en banque. Chaque pièce de votre logement doit avoir une température adaptée. Voici donc tout ce qu’il est important de savoir pour régler convenablement votre chauffage.

Une température trop élevée peut être mauvais pour la santé

Il n’existe pas à l’heure actuelle de document attestant de l’impact d’une température trop élevée au sein de son habitation sur notre corps. Cependant,  plusieurs problèmes de santé sont attribués à la surchauffe du logement :

  • Dessèchement de la peau et des muqueuses.
  • Mauvaise circulation sanguine.
  • Problèmes oto-rhino-laryngologiques.
  • Maux de tête.

Le fait de surchauffer l’intérieur de son logement entraîne un assèchement de l’air ambiant entraînant ainsi un assèchement des muqueuses et des bronches. De plus, les chocs thermiques étant plus fréquents lors de la sortie du logement cela augmente la vulnérabilité face aux attaques de microbes. Ces attaques étant plus récurrentes vous risquez donc d’être malade plus fréquemment.

« Une baisse de température de 1°C réduit votre consommation énergétique de 7% »

L’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) préconise une température dans la maison de 19°C pour les pièces à vivre.

A l’appui, l’Agence souligne : « Un degré de moins chez soi, c’est 7 % de consommation de chauffage en moins. »

Bien que l’Ademe préconise une température ambiante de 19°C certaines personnes sont tout de même plus sensibles au froid que d’autres. C’est pour cette raison qu’il est tout de même possible d’augmenter les températures préconisées de 2°C à 3°C. Si vous faites partie de ces personnes qui ne supportent pas trop le froid voici les températures que vous devriez avoir au sein de votre logement :

  • 18°C dans la/les chambre(s)
  • 20°C – 21°C dans les pièces à vivre (cuisine, séjour, salle de bains,…)

A chaque pièce une ambiance thermique différente

1. La température idéale pour dormir : 16°C

Afin de favoriser un bon sommeil chez l’adulte, il est préconisé de dormir au sein d’une pièce chauffée entre 16°C et 18°C. Cela vous évitera également de faire des cauchemars lorsque vous recevrez votre facture d’électricité ! En été, 5°C en dessous de la température relevée la journée suffira à optimiser votre sommeil.

2. Pensez à rester au-dessus de 18°C dans la chambre de bébé

La chambre de bébé doit quant à elle être tout de même un peu plus chaude que la vôtre. En effet, votre petit garçon et/ou petite fille sera dans un environnement optimal pour dormir si la température est comprise entre 18°C et 21°C. Attention à ne surtout pas utiliser de chauffage d’appoint ou de poêle dans la chambre de bébé, ces derniers pourraient s’avérer dangereux.

Tout cela est très bien pour le printemps, l’automne et l’hiver mais comment fait-on en été ?

En été, toujours dans le but d’optimiser le sommeil du petit dernier, il est nécessaire de maintenir une température inférieure ou égale à 28°C. Afin d’obtenir cette température au sein de la chambre de votre enfant pensez à fermer les volets aux heures les plus chaudes de la journée et/ou en installant un ventilateur ou un humidificateur.

3. La pièce préférée des frileux : La salle de bains – Température comprise entre 21°C et 22°C

Pendant la toilette, le thermostat du radiateur de la salle de bains peut être réglé jusqu’à 22°C pour le plus grand bonheur de ceux qui ne supportent pas le froid. Pour éviter de surchauffer toute la journée la salle de bains alors qu’elle ne sera utilisée que quelques minutes chaque jour, il est conseillé d’utiliser un programmateur de chauffage (pour augmenter et diminuer la température sur des plages horaires définies) ou un radiateur sèche-serviettes avec soufflerie (dont la soufflerie est enclenchée quelques minutes avant de faire sa toilette).  Attention tout de même à ne pas consommer trop d’eau sous prétexte qu’il fait meilleur dans cette pièce.

Et l’humidité dans tout ça ?

Le taux d’humidité dans une maison doit idéalement se situer entre 50 et 55 %.

Inférieur à 30 % : L’air trop sec peut provoquer des irritations pulmonaires.

Supérieur à 65 % : L’air trop humide favorise le développement microbien (allergies, infections…) et la dégradation de certains matériaux (pourrissement du bois, décollement du papier peint…).

Chauffage Domotelec

La température idéale de votre logement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *